Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami

2, rue St Gilles 44210 PORNIC
 
Vign_Paroisse_st_vital

  Cliquez sur la photo pour accéder au bulletin

Accéder au Site Paroisses Saint-Vital

 
Vign_Disciples

Réunion d’information et de lancement  pour les petits groupes

(voir édito) 

soit mardi 26 février à 20h

soit  jeudi 28 février à 15h  à la Maison Saint-Paul.

 
Vign_Pelerinage_Auray

PELERINAGE INTER-PAROISSIAL

à SAINTE ANNE D’AURAY

Le Lundi  18 Mars 2019
Saint-Père-en-Retz - parking des écoles – Départ : 8h45     Retour vers 19h00

Saint-Brevin - parking de la Bresse –  Départ : 9h00     Retour vers 18h45

Déroulement de la journée

11h : messe       

12h :  pique-nique tiré du sac    

13h15 : visite du site     

15h : chapelet & confessions 

Il restera du temps pour la prière personnelle et les emplettes à la   Librairie Religieuse

Prix par personne   Adulte : 20€       Jeune (moins de 18 ans) : 15€

Réponse souhaitée pour le 5 mars.
Contact :  pour St Nicolas de l’Estuaire & St Vital en Retz :  Christiane BACQUET  au 06.12.32.13.94  

Formulaires d’inscriptions à votre disposition dans les églises & les centres paroissiaux 

 
Vign_bateau-prieres

CAMP BATEAU

ÉCOLOGIE PRIÈRE

Pour les jeunes (3èmes, lycéens, étudiants)

du 9 au 12 avril.

Au programme :

un service écologique de nettoyage des plages,

des temps de partage,

de jeux et de prières, chants de marins…

baignade et bonne humeur !

Les inscriptions sont ouvertes.

Prix : 60 €.

Contact père Arnaud : 02 40 82 01 43

 
Vign_Repas_paroisse

Venez dîner  avec les prêtres 

Les prêtres sont heureux de vous inviter à dîner à 19h30 au presbytère à Pornic (2 rue St Gilles) 

Il reste 2 places pour le dîner ce jeudi 21 février avec le père Arnaud.

N’hésitez pas à vous faire connaître en tout début de semaine prochaine si vous souhaitez venir.

Rappel : cette invitation s’adresse à toute personne n’ayant pas déjà partagé un repas avec les prêtres !  

Faites vous connaître si vous souhaitez être invité en appelant au presbytère à Pornic au 02 40 82 01 43. 

 
Vign_Rocadamour

 PÈLERINAGE PAROISSIAL À ROCAMADOUR

Un pèlerinage paroissial au sanctuaire de Rocamadour,  accompagné par père Manuel, aura lieu

du jeudi 25 avril matin (départ) au dimanche 28 avril en fin de journée (retour).

Dès à présent, les paroissiens qui seraient intéressés peuvent se pré-inscrire en envoyant un courriel ou en téléphonant au secrétariat de nos paroisses.

D'ici quelques semaines, toutes les informations et le coût de ce pèlerinage leur seront adressés avec un coupon-réponse pour une inscription définitive. 

 
Vign_Formations

FORMATION

« Nous avons besoin de nourrir notre intelligence pour approfondir notre foi et l’annoncer, et cela à tous les âges de la vie. » (Lettre pastorale de Mgr James, 2014).

Dans cette perspective, notre paroisse vous fait chaque année un certain nombre de propositions.

Mais le service diocésain de formation met lui aussi en œuvre une large palette de formations, en fonction des appétits (Bible, théologie, vie spirituelle…) et des besoins (responsabilités, ressourcements, célébrations…).

Vous les découvrirez toutes sur Formations diocésaines avec la possibilité de vous y inscrire dès maintenant (certaines commencent mi-septembre).

Le Pays de Retz
Vign_Diocese_de_Nantes

Cliquez sur le logo pour accéder

aux Paroisses du PAYS de RETZ

Saint Gildas de la mer : http://www.saintgildasdelamer.fr/

Saint Jean le Baptiste en Retz :  http://nantes.cef.fr/paroisse/saint-jean-le-baptiste-en-retz

Saint Nicolas de l’Estuaire : http://nantes.cef.fr/paroisse/saint-nicolas-de-lestuaire

Saint Philibert et Saint Jacques sur Logne :  http://nantes.cef.fr/paroisse/saint-philibert-et-saint-jacques-sur-logne

Saint Vital en Retz : http://nantes.cef.fr/paroisse/saint-vital-en-retz

Sainte Anne-Françoise en Retz : http://nantes.cef.fr/paroisse/sainte-anne-francoise-en-retz

Sainte Croix en Retz : http://nantes.cef.fr/paroisse/sainte-croix-en-retz

Lire la lettre de Mgr James 

Engagez-vous dans le débat ! 

 
Vign_pointe_de_sel

Cliquez sur la photo pour accéder au bulletin

 
Vign_fireproof

SOIRÉE FILM  POUR LES JEUNES EN 6ÈME ET 5ÈME

samedi 2 mars de 18h à 22h

à la Maison Saint-Paul.

Apéro, film « Fireproof », repas partagé, échanges et prière. 

Le film « Fireproof » raconte l’histoire d’un couple à la croisée des chemins et permettra d’échanger sur le fait de se séparer et de se retrouver… 

Merci de prévenir de sa présence : 

Christine CrocquevieilleBarreau : crobars@wanadoo.fr 06 98 11 98 93

ou

Sœur Pascaline :  pniampa@yahoo.com 06 38 27 18 09 

 

 
Vign_OCH

Journée des mamans d’une personne malade ou handicapée 

L’Office chrétien des personnes malades et handicapées (OCH) organise, chaque année, des journées en région à l’intention des proches de personnes malades ou en situation de handicap.

Cette année la journée jeudi 28 mars est consacrée aux mamans.

« Où est ma liberté ? »

C’est le thème de cette journée pour prendre soin de soi, partager ses questions, retrouver confiance et élan.

Au programme : intervention d'un témoin, groupe de partage entre mamans, ateliers animés par des professionnels et ateliers détentes. 

Lieu : Maison diocésaine Saint-Clair 7 chemin de la Censive du Tertre à Nantes. Horaires : 9h15 à 17h30.  

Contact : nantes@och.fr ou au 07 67 43 17 06

Inscription préalable et participation financière de 30€ (repas et frais de la journée)

soit sur le site L'OCH est au service des Mamans avec paiement en ligne

soit par courrier à Anne Cronier - OCH-JDM, 7 chemin de la Censive du Tertre - 44300 Nantes

- chèque à l’ordre de la Fondation OCH

 
Vign_Lourdes

PÈLERINAGE DIOCÉSAIN À LOURDES

du 8 au 12 avril 2019 pour les jeunes

et du 8 au 13 avril 2019 pour les autres groupes (malades, hospitaliers, adultes...)  

- pour les jeunes inscription en ligne sur le site : Pastorale des jeunes de Nantes  r.

Nos paroisses proposent de prendre en charge une partie du coût du pèlerinage.

Le prix sera donc de 160€ par jeune après aide de la paroisse.

- Les jeunes s’inscrivent sur le site du diocèse et règlent la totalité du coût du pèlerinage au diocèse. Ils se font ensuite connaître auprès de l’animatrice en pastorale ou du père Arnaud pour obtenir un remboursement de la différence. 

- pour les adultes et les familles rendez-vous sur le site des pélérinages nantais 

Des dépliants sont à votre disposition dans les églises 

 
Vign_Famille_chretienne

UN BLOC UNIFORME, LES CATHOLIQUES ?

Pour montrer la diversité et la richesse des familles qui composent l’Église en France, la Rédaction s’est prise au jeu des sept familles.

Par son nom même, le catholique est universel. Il ne sup­porte donc pas d’être mis dans des cases et encore moins dans des cages. Il a bien raison, car les nombreux charismes de l’Esprit ne sont pas réductibles aux sciences hu­maines.

Alors, pourquoi le nouveau  Famille Chrétienne s’est-il lancé dans ce jeu des sept familles catholiques ?

Parce que les familles, plus que jamais, portent la vitalité de l’Église. Comme le note le so­ciologue Yann Raison du Cleuziou, les familles dites « observantes » affichent une belle vitalité au regard du déclin numérique du catholicisme en France.

Dans ce corps de l’Église magnifié par saint Paul, chacun a sa place. Les familles catholiques se révèlent très diverses, tant par leur style de vie que par leurs sensibilités. Mais elles ont en commun le trésor de la foi. La biodiversité a son versant surnaturel ; elle éclaire le mystère de l’Église.

Aucune des sept familles ne peut prévaloir sur les autres.

Cela dit, nous avons conscience des limites de nos catégories. Avec sept familles ou soixante-dix-sept, on n’épuisera jamais la richesse du vivant. Autrement dit, vous ne croiserez jamais dans nos campagnes une famille Écolo intégrale pur jus ; vous ne verrez jamais à la messe dominicale une famille 100 % Tradismatique. L’humour fait forcément partie du jeu. Même si le jeu des sept familles catholiques, pour finir, est quand même une affaire sérieuse. Car, pour gagner, il faut impérativement rassembler le plus de familles complètes. Il n’y a pas de victoire possible en solitaire !

Notre avenir est donc familial, collectif et catholique.

Il en va ainsi depuis les Actes des Apôtres. Dans la famille FC, nous demandons des saints ! Tout comme saint Paul qui se félicitait de la collaboration très active de Prisca et Aquilas, ses compagnons de travail en Jésus-Christ : «  Ils ont risqué leur tête pour me sauver la vie ; je ne suis d’ailleurs pas seul à leur avoir de la reconnaissance, toutes les Églises du monde païen en ont aussi. » Alors, jouons pour de vrai.

L'unité dans l'Écriture

•  Saint Pierre : « Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, […] vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu » (1  P 2, 9-10).

•  Saint Paul : « Le pain que nous rompons, n’est-il pas la communion au corps de Christ ? Puisqu’il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps ; car nous participons tous à un même pain » (1  Co 10, 17).

•  Actes des Apôtres : « La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux » ( Ac 4, 32).

Samuel Pruvot

Couple : le défi du premier enfant
 
Vign_Marin

LE PROCÈS APPROCHE , SOUTENONS- LE, LUI ET SA FAMILLE...ET DIFFUSONS CE MESSAGE

JUSTICE POUR MARIN !

Les Lyonnais se souviennent peut-être de ce drame survenu le 11 novembre 2016.

Marin, jeune garçon de 20 ans, avait été lâchement et sauvagement agressé au centre commercial de "la Part dieu" par une racaille de 17 ans.

et qui dit mineur au moment des faits dit punition diminuée de presque moitié.

Etudiant en 3e année de droit, bachelier à 17 ans (mention "très bien"), marin avait été laissé pour mort après s’être interposé pour défendre un couple agressé par "la police de la charia" car ils s'embrassaient en public. 

OUI, LA "POLICE DE LA CHARIA".
A LYON, EN 2016.
 VOUS AVEZ BIEN LU !

L'agresseur et ses acolytes d'origine maghrébine l'ont suivi jusque dans le bus, où ils l'ont courageusement attaqué de dos en lui explosant le crâne.

en état de quasi mort cérébrale, le chirurgien a réussi à le sauver en lui ôtant 1/4 de la boite crânienne pour que l'hématome géant de son cerveau puisse se résorber doucement.

Aujourd'hui, Marin recommence à marcher et à parler, mais il devra porter pour le reste de ses jours, un casque protégeant son Cerveau désormais à nu.

Il restera handicapé à vie, avec des pertes de mémoire irréparables. 

EN AVEZ-VOUS ENTENDU PARLER ?

NON, BIEN SÛR !

Aucune visite de "quelqu'un d'influent et connu"... en france, on ne défend "pas" les honnêtes gens !

Les Médias sont très discrets, évidemment :

  • les auteurs des faits sont des Musulmans d'Origine Arabe.
  • Hollande n'est pas venu à son chevet pour le réconforter et l' assurer de sa compassion, comme il l'a fait pour le sinistre Théo, racaille de banlieue qui a extorqué 678.000 € en  Détournement de subventions et aides sociales.
  • Il n'y a pas eu de manifestations ou de quelconque Soutien des "Pipol" :

Qu'il soit massacré par des délinquants salafistes, en France en 2016, est SANS INTÉRÊT ÉLECTORAL.

Sa mère a annoncé la Création de l'Association "La Tête Haute", pour les graves Traumatisés crâniens et pour rappeler que les Français ne baisseraient pas la tête face aux Crimes et Exactions Salafistes.

LE PROCÈS EST PRÉVU EN MAI 2019

Merci à tous de diffuser largement cette information pour que dans 4 mois, ce procès ne se déroule pas dans la discrétion feutrée des prétoires et la complicité bienveillante de l'appareil judiciaire et des médias aux ordres.

Plus d'info

 
Vign_Denis_Tillinac

RESISTONS A LA HAINE !

Notre pays est attaché à la laïcité, un acquis précieux que l'idéologie laïciste dénature à force de mots creux… Ainsi fermente le terreau des radicalisations.

La justice exige du maire de Béziers le retrait d'une crèche de Noël installée dans le hall de son hôtel de ville.

Cachez cet Enfant Jésus que je ne saurais voir !

Ainsi, conjuguant lâcheté et sottise, des légistes probablement missionnés invoquent la laïcité pour complaire à l'anticléricalisme le plus obtus. Neutralité de l'“espace public” : pour atteindre ce but talibanesque, ce n'est pas la crèche qu'il faudrait interdire mais la cathédrale de Béziers qu'il faudrait ébouler. On la voit de loin quand on arrive de Narbonne, elle pollue ostensiblement l'espace public

Comme les dizaines de milliers de lieux de culte érigés en France depuis l'aube de l'art roman. Comme les centaines de milliers de calvaires qui balisent nos paysages. Comme ces prénoms qui, à tous nos carrefours, commémorent un saint de notre calendrier… grégorien. Il faudrait en somme éradiquer les soubassements spirituels, intellectuels, moraux et esthétiques de l'identité de la France, titre d'un livre remarquable de l'historien Braudel. Notion en marge de la culture catholique, la laïcité est un acquis précieux qu'aucun catho, fût-il “tradi” ou bernanosien, n'envisage de contester.

Le laïcisme est un succédané du positivisme de Comte sans accroche dans les cœurs, une zone désertique où les imaginaires n'ont pas droit de cité. C'est une idéologie et, au même titre que les “ismes” rouges ou bruns de jadis, elle claquemure ses sectateurs dans un manichéisme glacial. Par les temps qui courent, elle ne vise qu'à occulter la menace de l'islamisme radical. Lequel, on le sait, mijote à l'étouffée dans telle et telle mosquée de nos banlieues et propage ses ressentiments “anti-croisés” sur les réseaux sociaux. À l'occasion, il arme les tueurs. Ce n'est pas un hasard s'il a armé celui de Strasbourg sur un marché de Noël. Car, en dépit de son dévoiement en un barnum commercial, Noël reste la fête de la nativité du Christ, et la tradition de la crèche, redevable à saint François d'Assise (XIIIe siècle), emmêle le cultuel et le culturel.

Sans cette imbrication du sacré catholique dans les us profanes, le mot “France” ne définirait qu'un espace aléatoire. Cette évidence n'a échappé à aucun historien, qu'il soit chrétien, juif, bouddhiste, agnostique ou athée. Elle n'échappe pas non plus aux Français musulmans pris en otage par les islamistes. Car on ne saurait méconnaître, sauf overdose de mauvaise foi, le péril d'un djihad qui cible notre pays en mobilisant les franges délinquantes d'une jeunesse oisive, décérébrée et foncièrement amorale.

En vérité, depuis la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État, la France n'a aucun souci avec la laïcité.

Le principe fait l'unanimité et tant mieux. Le seul souci, c'est l'islamisme. Les laïcistes ne l'ignorent pas. L'islamisme leur fait peur, comme à tous nos compatriotes. Leur péché contre l'esprit est d'habiller cette peur en pratiquant un amalgame avec les confessions présentes sur notre sol, qui, elles, ne menacent personne. L'amalgame, arme de tous les totalitarismes. Celui des laïcistes ne trompe personne, il s'enrobe de moraline compassionnelle mais n'a d'autres effets que d'exaspérer le peuple attaché à ses traditions et de rendre la laïcité détestable. Loin de combattre l'islamisme redouté, il lui ouvre des portes dans les psychismes déglingués en imposant un espace social vide de sens, de mémoire et d'idéal.

La laïcité à laquelle nous sommes tous attachés est un principe, comme la république.

Rien de plus, rien de moins.

En la dénaturant pour en faire l'idole d'un culte qui mouline à vide des mots devenus creux par abus de langage (“humanisme”, “citoyenneté”, etc.), le laïcisme prédispose au nihilisme.

Or c'est sur ce terreau que prospèrent les radicalisations, et dans leur sillage la haine de l'autre.

Fuyons cette haine en disposant les santons de la crèche sous nos sapins enguirlandés avant d'aller entonner joyeusement « Il est né le divin enfant » à la messe de minuit.

Alléluia !

Contactez-nous : famillesderetz@gmail.com