Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami

2, rue St Gilles 44210 PORNIC
 
Vign_LR_Bellamy

 LUTTE CONTRE L'ANTISÉMITISME

« Que fait la majorité contre l'islamisme radical qui prospère dans notre pays ? »

Invité du Talk Le Figaro, lundi,

François-Xavier Bellamy a été interrogé sur le rassemblement contre l'antisémitisme qui a eu lieu mardi, place de la République à Paris, et un peu partout en France.

 Lire la suite

 
Vign_Quel_monde_voulons_nous

Le dernier livre de la CNAFC : Quel monde voulons-nous pour demain ?

 

Revendications portant sur la procréation et la fin de vie, les Etats Généraux de la Bioéthique se jouent sur des questions qui touchent intimement et affectent l’essence même de ce qui se vit en famille. Pour aider chacun, citoyens comme décideurs, à réfléchir à ces sujets, les AFC ont publié un ouvrage aux Editions Téqui qui rassemble les fiches et les documents rédigés par l’équipe bioéthique de la Confédération Nationale des AFC.
Un ouvrage clair, concret et pédagogique pour aider chacun à se les approprier, les comprendre, se forger sa propre conviction et savoir en parler.
Nous comptons sur vous pour le faire connaître et le relayer auprès de vos adhérents, de vos élus...


Quel monde voulons-nous pour demain ? : 10 fiches de bioéthique pour comprendre les techniques possibles et leurs enjeux humains, Edition Téqui 5,90 €


Vous pouvez également effectuer une commande groupée directement auprès de la CNAFC au tarif préférentiel de 3 €. Attention : nombre limité d’exemplaires à ce tarif ! (contact : cnafc-assistante@afc-france.org )

INSEE LA FAMILLE
Vign_page_6

Cette édition 2018 des "chiffres clefs de la famille" fait état d'une troisième année de chute des naissances et de la fécondité, alors que le souhait de fonder une famille et de l'agrandir, reste intense.

En cliquant sur la photo vous pouvez télécharger les chiffres publiés par l'UNAF 

 
Vign_politique_Fam
  • Inscrire la politique familiale sur la longue durée.
  • Ajuster l’imposition des foyers et augmenter le plafond du quotient familial.
  •  Ré-universaliser les allocations familiales.
 
Vign_Ecole
  •  Organiser des Etats Généraux de l’éducation pour aboutir à un diagnostic très largement partagé.
  • Instiller de la subsidiarité à tous les niveaux du système scolaire : donner de l’autonomie aux rectorats, aux chefs d’établissements scolaires, aux professeurs.
 
Vign_famille_dur
  • Diffuser à tous les fiancés se préparant au mariage civil le livret de préparation du Ministère.
  • Améliorer la préparation à la conjugalité en proposant des questionnements anthropologiques sur le couple à ceux qui demandent un certificat de concubinage, un pacs ou un mariage civil.
  • Définir un principe de « précaution législative » pour les thèmes de société non consensuels.
 
Vign_Travail
  •  Maintenir une journée commune de repos, facteur de cohésion familiale et sociale, en proposant la réécriture de la loi Macron  « croissance et activité » de 2015, libéralisant le travail le dimanche (sauf pour les emplois d'aide à la personne et de soins).
  • Laisser la liberté aux parents de revenir aux 3 ans de congé parental pour l’un d’entre eux.
 
Vign_Esperance
  • Enseigner à l’école le « récit national », en histoire, pour prendre conscience du travail de construction conduit par les Français aussi loin que nous remontons dans notre histoire.
  • Discerner ce que nous apporte la mondialisation et comment nous pouvons nous préserver de ses excès. Analyser les forces et les faiblesses de la France dans le contexte mondial, à partir de l’analyse de ses succès et de ses difficultés actuels.
 
Vign_laicite
  • Parvenir à une définition partagée de la laïcité qui rappelle l’apport des religions au « vivre ensemble », à la solidarité, à la lutte contre l’exclusion, et l’apport du dialogue interreligieux à la paix sociale.
  • Instituer l’enseignement du fait religieux au primaire et au collège en complément de l’Enseignement moral et civique.
     
 
Vign_Ethique

 

 

  •  Prendre en compte l’IVG comme un problème de santé publique et développer des études sur les facteurs de risque pour mettre en place une politique de prévention de ces facteurs (déscolarisation, sous-information sexuelle, précarité affective et psychique, etc.).
  • Éduquer les jeunes en matière affective, relationnelle et sexuelle en appliquant la loi de 2001.
  •  Lutter contre les dérives euthanasiques, en lançant un programme ambitieux pour le développement des soins palliatifs.
 
Vign_arretons

Depuis plus de 10 ans en France, les chiffres du divorce ont explosé.

Statistiquement chaque année, pour deux couples qui célèbrent leur union, un troisième prononce son divorce.

Les conséquences sont nombreuses : familiales, psychologiques, économiques, sociétales... et les causes sont multiples : internes aux couples bien sûr, mais externes également !

La législation actuelle tend à faire du mariage un simple contrat privé dont on prévoit les modalités de fin, "le divorce", dès sa rédaction.

Nous, aux AFC, nous voulons continuer à croire à l'amour conjugal.

C'est pourquoi nous avons identifié 10 mesures simples et concrètes pour construire un environnement qui aide les couples à durer. Ces mesures dépendent de nos élus et ils doivent en être alertés !

Ainsi nous vous proposons de soutenir dès aujourd'hui ces propositions en les envoyant à votre député nouvellement élu. Le grand nombre d'emails envoyés depuis la plateforme "Arrêtons la casse" les interpellera. Le taux élevé du divorce en France n'est pas une fatalité. Sa réduction est un levier pour une société pacifiée.

Nos enfants sont les citoyens de demain, leur mariage le ciment de la société de demain, ne leur laissons pas en héritage l’amour en ruine .

Accéder au site ArrêtonsLaCasse.com

 
Vign_Famille_Europeenne

ELECTIONS EUROPÉENNES : MANIFESTE DE LA FAFCE POUR UN PACTE EUROPÉEN SUR LA NATALITÉ   

Plus intéressant que le texte d’Emmanuel Macron sur l’Europe, la semaine dernière à Varsovie la Fédération des associations familiales catholiques en Europe (FAFCE) et ses membres ont lancé une campagne en vue des prochaines élections européennes (23-26 mai 2019).

La campagne Votez pour la famille 2019, qui se déroulera dans les États membres de l’UE, est le fruit du travail conjoint de tous les membres de la FAFCE, 26 associations de familles de 16 Pays.  Vincenzo Bassi (Forum delle Famiglie, Italie), Vice-président de la FAFCE, a indiqué :

Le Manifeste disponible en Français comprend 10 points et concerne tous les domaines d’intérêt majeur pour les associations familiales en Europe au cours des prochaines années.

Comme en 2014 et au cours de la législature en cours, après les élections, les candidats élus qui auront signé le manifeste seront contactés, aux niveaux national et européen, afin de soutenir leurs engagements en matière de politiques favorables à la famille et leur faire des propositions concrètes pour l’exercice de leur mandat au Parlement Européen.

exte ici
 
Vign_F_X_Bellamy

« L'Europe n'est pas une organisation comme les autres : c'est une histoire, des racines, une civilisation »

LE PROJET DES RÉPUBLICAINS SERA-T-IL RÉSOLUMENT PRO-EUROPÉEN ?

Il est évidemment résolument pro-européen, au sens où nous sommes convaincus que beaucoup des grands défis qui attendent notre pays supposent que l'Europe agisse. Sur l'économie, le climat, les migrations, nous ne pouvons pas faire sans l'Europe. Mais à la différence d' Emmanuel Macron , nous ne croyons pas que l'objectif soit toujours plus d'Europe. Le but, c'est construire une Europe qui fasse la preuve de son efficacité. Notre projet correspond, je crois, à l'aspiration d'une grande majorité de Français qui savent que l'Europe est nécessaire mais qu'il faut la changer.

 
Vign_Bellamy

VOUS SENTEZ-VOUS UN HOMME POLITIQUE OU UN INTELLECTUEL QUI FAIT DE LA POLITIQUE ?

Je suis d'abord un enseignant. Ma vraie passion, c'est l'expérience de la transmission ; c'est ce qui a décidé de mes choix. La politique n'a jamais été un plan de carrière.

Le catholicisme a-t‑il une importance dans votre engagement politique ?

Bien sûr. Mais ce que le christianisme a apporté à notre civilisation, c'est aussi la distinction du spirituel et du temporel.

Le sens de la politique, c'est de servir de son mieux le bien de la société, pas de défendre les valeurs d'une communauté.

Il faut une cohérence entre ce qu'on pense et ce en quoi on croit, mais c'est sur le terrain de la raison qu'est possible le débat public.

Je ne suis pas du tout d'accord avec Emmanuel Macron quand il invite les chrétiens à s'engager en politique au seul titre de leur communauté – dans son discours au collège des Bernardins. Une cité n'est pas une addition de communautés.

Avez-vous jugé injuste les critiques sur vos positions contre l'avortement ?

Ce qui m'a frappé, c'est la démesure des critiques.

« J'ai juste dit qu'en sortant de l'idéologie on pourrait penser une politique de prévention qui prenne mieux en compte le bien des femmes »

On peut être en désaccord avec cela, mais que Mme [Agnès] Buzyn en déduise que je ne suis pas un républicain, c'est délirant !

Ne remplaçons pas la critique par l'anathème, et essayons de remettre un peu de raison dans le débat politique...

Lire l'interview dans le JDD
 
Vign_Les_LR_euro

MACRONISTES VS LEPENISTES : LES RATES D’UNE ALTERNATIVE

Guillaume Tabard

 Un décollage approximatif est moins dramatique qu’un atterrissage raté. Mais gageons que les macronistes auraient aimé un coup d’envoi moins hasardeux de leur campagne européenne.

Le face-à-face entre Nathalie Loiseau et Marine Le Pen était censé installer ce duel frontal, exclusif et quasi obligé entre deux logiques, entre deux visions de l’Europe. La clarté n’a pas été au rendez-vous de leur confrontation dans « L’Émission politique », laissant la place à une caricature de débat.

Il y a eu l’étrange mise en scène de la ministre des Affaires européennes, maladroite et peu crédible qu’Alain Duhamel, le plus équilibré et le plus europhile des observateurs, a lui-même jugée

« artificielle, grotesque, fabriquée, caricaturale, bref lamentable ! ».

Plus surprenant encore, alors qu’elle eut gagné à valoriser sa maîtrise des dossiers face aux approximations de l’invitée de France 2, Nathalie Loiseau s’est aventurée sur le terrain des formules faciles - « FN, ça veut dire Fake News ; et F Haine, oui, aussi. » Sa carte était celle de la crédibilité, elle l’a imprudemment sacrifiée sur l’autel d’une combativité qui reste à perfectionner. 

Lire la chronique de G Tabard  Le Figaro 15 mars 2019

CETTE MISE EN SCÈNE D’UNE LUTTE À FINIR ENTRE LE PROGRESSISME ET LE POPULISME A ÉVIDEMMENT POUR FONCTION D’ÉVACUER TOUTES LES AUTRES OPTIONS POLITIQUES DU DÉBAT POLITIQUE, COMME SI ELLES ÉTAIENT RÉSIDUELLES OU INSIGNIFIANTES.

Mathieu Bock-côté

La droite classique est ainsi traitée comme un résidu du vieux monde, même si elle fait actuellement le pari d’une rénovation intellectuelle et politique significative. Conséquence de cela : la stratégie macronienne tend à faire croître le camp « populiste », ce qui justifiera après-coup chez ses promoteurs des cris indignés. I

ls n’en finiront plus de dénoncer l’inondation de l’espace public par les eaux souillées de la xénophobie.

Comme d’habitude.

Macron-LePen et les autres Mathieu Bock-Côté Le Figaro du 15 mars

GLUCKSMANN ET BELLAMY, DES INTELLECTUELS EN POLITIQUE

Eugénie Bastié

À rebours du brouillage idéologique contemporain, ils assument des filiations intellectuelles opposées. « Je suis profondément cosmopolite et le resterai contre vents et marées », affirmait Raphaël Glucksmann dans un entretien au Nouvel Obs, tandis que François-Xavier Bellamy plaide pour la « transmission » et pense que tout homme, comme Ulysse, cherche à retrouver son Ithaque.

Ils s’inscrivent dans des lames profondes de recomposition politique. Raphaël Glucksmann a nommé son mouvement Place publique, en référence aux mouvements des places qui a surgi partout en Occident depuis la crise financière de 2008, d’Occupy Wall Street à Nuit debout. François-Xavier Bellamy est une des jeunes figures de la poussée conservatrice qui, de Manif pour tous en insécurité culturelle, restaure la notion d’attachement. Là où Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon emploient le mot « peuple » plutôt que de se revendiquer de la « droite » ou de la « gauche », Bellamy veut « refonder la droite », et Glucksmann « fédérer la gauche ».

Le clivage « conservateurs » contre « progressistes », diagnostiqué par Macron dès la présidentielle, pourrait prendre forme en dehors du face-à-face stérile et délétère entre technocratie déconnectée et populisme démagogique. La lutte des classes entre « gilets jaunes » et « élite mondialisée » n’est pas une fatalité.

« Vous n’avez pas le choix », affirme Emmanuel Macron dans un clip de campagne  publié par LREM pour les européennes.

Et si, justement, les élections qui s’annoncent étaient l’occasion d’une confrontation d’idées plutôt que de peurs ? En ce cas, la présence de nos deux « intellos » en politique serait une bonne nouvelle.

Deux intellecuels aux Européennes Eugénie Bastié Le Figaro 15 mars 2019

 

 
Vign_Fig_Tetris

PAR SON RADICALISME SUR LES QUESTIONS DE SOCIETE, LREM FERA-T-IL FUIR LES MODERES ?

Agresser les Français attachés à la famille traditionnelle ne fera qu’aggraver les fractures du pays, argumente l’essayiste.(*)

Tétreau, Edouard Le Figaro 23février 2019

(*) A notamment publié : Au-delà du mur de l'argent  (Éditions Stock, 2015)

Alors que le pays continue d’être traversé par des spasmes de violence insurrectionnelle, des membres éminents du gouvernement et de La République en marche ont pris un drôle de parti ces jours-ci. Le parti de la haine, de l’insulte et de la discorde, au moment précis où les Français ont plus que jamais besoin de réconciliation et de paix.

« Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l’existence d’une convergence idéologique. »

Avec la finesse d’un Panzer de Guderian, dans une interview stupéfiante à Valeurs actuelles où les amalgames succèdent aux contre-vérités, Marlène Schiappa (qui s’est excusée depuis, tout en maintenant ses propos) tire à boulets rouges sur ce qui menace nos démocraties. Elle pointe ainsi les terroristes islamistes.

Le problème, c’est qu’à cet ennemi elle en ajoute un autre : les familles, et notamment les familles de culture chrétienne.

Lire la suite

 
Vign_Ouest_Manif

LA TRANSITION ECOLOGIQUE DOIT ETRE PRIORITAIREMENT POUR LE BIEN DE L’HUMANITE.

L'avenir de l'homme est la grande question de notre temps. Fragilisée par cinquante ans de déconstruction libertaire, l'humanité va-t-elle s'engouffrer dans la promesse du transhumanisme, de l'homme sans limite, unisexe, invulnérable et immortel ?

C'est le nouveau fantasme totalitaire.

La stabilité du droit de la famille permettant à chacun de connaitre ses origines.

Il faut mettre un terme à une notion sémantique du genre détournée en un dangereux amalgame. C’est le mélange de deux choses : d’un côté des stéréotypes sexistes injustes à dénoncer et à combattre pour respecter l’égale dignité entre l’homme et la femme et favoriser leur respect mutuel ; de l’autre, l’idéologie mortifère de la neutralisation du genre. Les études de genre fourmillent de ce parti pris : le rejet de toute idée de différence ou de complémentarité homme-femme, comme si masculin et féminin étaient identiques.

Or, cette dualité des sexes constitue l’un des plus précieux trésors de l’humanité.

La différence sexuée a des conséquences sur l’ensemble de notre existence et sur notre manière de voir le monde. Nous sommes incapables de procréer sans l’autre sexe. Cette dépendance réciproque rayonne dans tous les aspects de nos vies.

Quelle place doit-on faire pour les familles mono – et homoparentales

Toutes les configurations familiales sont à prendre en compte. Mais nous devons aussi regarder en face leurs conséquences : la solitude a un coût social énorme, y compris pour les enfants. Il faut une politique sociale de la famille qui tienne compte des difficultés spécifiques des familles monoparentales.

La notion de « famille homoparentale », c’est une expression piégée : tout enfant naît d’un homme et d’une femme, même en cas d’adoption ou d’absence d’un des parents. Cette expression est un outil dialectique pour contester la parité ontologique dans l’engendrement. Mais pourquoi se couper du réel, de ce que notre nature nous dit de la différence des sexes ?

Des personnes de même sexe peuvent éduquer des enfants avec amour. Il n’en demeure pas moins injuste de priver l’enfant de la précieuse symétrie père/mère. Nous vivons dans une société liquide, où l’on ne s’engage pas. Les femmes en sont trop souvent les victimes sacrificielles : elles se laissent dominer par des hommes qui exigent n’importe quoi d’elles ; et elles sont souvent abandonnées.

Pour ces motifs, il faut appliquer le principe de précaution avant d'adopter des législations de circonstances mettant en péril les repères familiaux.

 
Vign_Les_LR_euro

LA CAMPAGNE DES EUROPÉENNES EST LANCÉE , LA LISTE LR CONDUITE PAR FX BELLAMY COMMENCE À FAIRE PEUR.

Alors tous les candidats LREM se sont brusquement convertis au catholicisme..., sont conservateurs et ont tous à un moment de leur vie politique cotoyés Nicolas SARKOZY (comme E.Macron qui écoute attentivement ce que Nicolas Sarkozy lui souffle à l'oreille). 

Ce n'est pas pour nous inquièter les Européennes ce fut la plus cruelle défaite de Nicolas Sarkozy, mais les Français sauront-ils s'en souvenir ?

AMELIE DE MONTCHALIN

Pressentie plusieurs fois pour entrer au gouvernement ces derniers mois, elle obtient enfin un poste ministériel. Elle est nommée secrétaire d’État chargée des Affaires européennes. Elle travaillera aux côtés de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères. Elle succède à Nathalie Loiseau, (catholique pratiquante) désignée chef de file de la liste LREM-MoDem pour les élections européennes du 26 mai.

Bardée de diplômes, Amélie de Montchalin est une économiste de formation. Elle a, par le passé, travaillé comme analyste politique à la Commission européenne.

Lyonnaise de 33 ans, cette catholique pratiquante est maman de trois enfants. Durant plusieurs années, elle a été proche de l’UMP, puis des RÉPUBLICAINS. 

Jusqu’à sa nomination au gouvernement, elle était députée LREM de l’Essonne. Ces derniers mois, elle a souvent été invitée sur les plateaux de télévision, afin de ferrailler avec les Gilets jaunes et défendre la politique d’Emmanuel

Contactez-nous : famillesderetz@gmail.com