Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami

2, rue St Gilles 44210 PORNIC
 
Vign_Affiche_13eme_jour

Samedi 8 octobre 2016

15h00

Cinéma Saint Joseph

15, rue Notre Dame

44210 SAINTE-MARIE-SUR-MER

Nous vous donnons également rendez-vous à l'Assemblée générale de l'AFC du Pays de Retz

14h00 dans la salle annexe du cinéma

Réservez votre après-midi !

 

 
Vign_Saint_gildas

VIVRE DANS SA PAROISSE

Aller à la page de la Paroisse Saint-Gildas de la mer

Voter aux primaires ?

La politique visant la recherche du bien commun, et étant une des formes éminentes de l’exercice de la charité, les chrétiens ne sauraient s’en désintéresser. Encore plus aujourd’hui où la situation intérieure et extérieure de la France impose de relever des défis majeurs. Aussi puisque les primaires sont ouvertes à tous, je voudrais souligner deux raisons pour vous inciter à y participer :

La première, c’est que la société française, du moins celle qui vote, est aujourd’hui non plus « bi-polaire » mais « tri-polaire » : la « gauche », la « droite », et la « droite de la droite ...

La seconde raison, c’est qu’il existe une réelle diversité dans les candidats à ces primaires de la droite et du centre, comme c’était le cas aux dernières primaires de la gauche, et comme ce pourrait être le cas si celles-ci étaient renouvelées. C’est vrai pour leur personnalité morale. Certains ont des propositions et une vision du bien commun compatibles avec l’anthropologie chrétienne, d’autres beaucoup moins. Je n’irai pas plus avant dans la description des critères : les énoncer et donc en choisir pourrait être interprété comme une attitude partisane. Mais chacun peut et doit se renseigner, à la lumière de la doctrine sociale de l’Eglise, afin de promouvoir la candidature qui lui semble la meilleure.

Voter est un acte prudentiel. Il ne s’agit pas d’attendre l’homme/la femme providentiel(le) en se plaignant de ceux qui sont là, mais il s’agit, après avoir prié et réfléchi, d’agir selon les moyens qui nous sont donnés. Alors, pourquoi ne pas aller voter aux primaires ? Pour quoi voter et pour qui !

 

Nous devrons être nombreux à Paris pour défendre la famille avec La Manif Pour Tous

Réservez déjà cette date et choisissez le rendez-vous qui vous paraît le plus important pour vous mais aussi pour vos enfants et petits enfants. 

Vous pouvez

soit télécharger le bulletin d'inscription et l'adresser l'AFC du Pays de Retz 21 rue du coteau 44770 La Plaine -sur-mer

soit vous inscrire en lire : www.manifpourtous44.com

 
Vign_la_baule
Le 28 mai 2014, La Manif Pour Tous Loire Atlantique a eu l'honneur de se voir confier le "600", le drapeau de 600 m2 frappé du logo de La Manif Pour Tous. Elle en a fait bon usage.
 
Vign_Fotolia_72184565_L

FAMILLES CITOYENNES

Famille et solidarités ‘‘Je crois à la famille, première cellule de notre société.’’

POUR SOUTENIR LES FAMILLES
  • Rétablir des allocations familiales pour tous.
  • Porter le plafond du quotient familial à 3000 euros.
  • Développer les modes de garde de la petite enfance.
DANS L’INTÉRÊT DE L’ENFANT
  •  Réécrire la loi taubira sur la question de l’adoption afin que la filiation biologique d’un enfant à l’égard d’un père et d’une mère ne puisse plus être effacée par une adoption plénière.
  • et contre la marchandisation du corps des femmes, conduire une action internationale en faveur de l’abolition de la gestation pour autrui (GPA) et renforcer les sanctions pénales pour le recours ou la promotion de la GPA.
    Il n'est plus l'heure d'hésiter il faut choisir le bon candidat qui une fois élu respectera ses engagements
 
Vign_Derville

C'est le paradoxe français: le pays de la déconstruction a entamé, ces dernières années, son réveil anthropologique. Des universitaires français connus dans le monde entier, comme Jacques Derrida, ont été jusqu'au bout dans la logique libertaire. Ce dernier, qui plaidait, peu avant sa mort, pour le mariage entre personnes de même sexe, estimait dans le même temps que le mariage devrait être aboli! Le méthode est celle des petits pas et du Cheval de Troie qui envahit l'institution, de l'intérieur, pour la détruire.

Pourtant, la France est aussi le pays de la dignité et de la personne, et d'une exception bioéthique qui récuse toute marchandisation du vivant: les éléments du corps humain sont hors commerce.

L'utilitarisme et la marchandisation du vivant qui sévit dans les pays anglo-saxons et dans certaines régions pauvres n'ont pas encore contaminé notre pays. Le Conseil d'État l'a exprimé à propos de la GPA en rappelant que la France ne devait pas «s'aligner sur le moins-disant éthique». Autre exemple, la France conserve, au nom de la dignité humaine, une position abolitionniste en matière de prostitution. La résistance à la gestation pour autrui se fait d'ailleurs entendre partout sur l'échiquier politique de Marie-Jo Bonnet, fondatrice des gouines rouges à Sylviane Agacinski, et du CORP, le collectif pour le respect de la personne ancré à gauche, à l'appel international No maternity traffic, également né en France.

 
Vign_Fotolia_72401421_L

QUE NOUS PROMET-ON MAINTENANT, POUR DEMAIN ?

• La légalisation du «troisième genre» comme en Allemagne ?
• Une «bataille des toilettes», comme aux Etats-Unis où il est permis, dans certains Etats, pour des personnes transgenres d'aller dans les toilettes de leurs choix ?
• Une crainte apparaît alors: une dérive accélérée des continents anthropologiques entre l'Occident et le reste du monde.

On préfère ici lutter contre les «assignations sexuelles» plutôt que de lutter, ailleurs, et surtout dans les pays musulmans, contre l'oppression bien réelle des homosexuels et des femmes, leurs humiliations, leurs condamnation à l'invisibilité sociale.

Le multiculturalisme est aussi une guerre de civilisation, une manière de rendre l'entente impossible et la réconciliation improbable.

 
Vign_Fotolia_68434435_S

Bérénice Levet :

« l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

Nos enfants sortent ignorants des écoles de l'Education nationale, ce qui ne semble guère la tourmenter. Elle prétend par ailleurs s'être saisie de cette question pressée par des élus locaux, des citoyens préoccupés de voir proliférer dans leurs quartiers, dans leurs communes, des écoles musulmanes salafistes - le danger est bien réel et exige une vigilance extrême mais les moyens de les repérer existent déjà et, de toute façon, quelles seront les suites ? On se contentera, comme pour les mosquées salafistes, de les avoir identifiées…

 
Vign_Fotolia_71329253_XS

FIN DE VIE, UNE OBSTINATION POLITIQUE DÉRAISONNABLE

L’auteur, professeur d’éthique médicale, université Paris Sud, s’interroge sur les fondements qui permettent d’avancer qu’une vie est en soi digne ou indigne d’être vécue. 

Emmanuel Hirsch 

 
Vign_Stop_ca_suffit

QUAND LAURENCE ROSSIGNOL VEUT « DÉFAMILIARISER » LA FRANCE

Mais ces familles, Laurence Rossignol a décidé de s’en occuper maternellement. Comme sa collègue Najat qui, en bonne mère de famille, a décidé d’accueillir, dès l’âge de 3 ans, nos petits enfants pour mieux les formater à l’école de la République de moins en moins laïque, de moins en moins démocratique et de plus en plus autoritaire. Un peu maoïste, en somme.

Notre ministre des Famille, qui restera dans l’histoire de la Ve République comme celle qui n’aura pas manqué une occasion de déstructurer la famille française, vient de lancer son Livret des parents.

 

NE NOUS LAISSONS PAS IMPRESSIONNER !

LES MEDIAS RÉAGISSENT À L'ANNONCE DE LA MANIFESTATION DU 16 OCTOBRE ET FONT TOUT POUR DÉCOURAGER LES FAMILLES.

IL FAUT QUE NOUS SOYONS NOMBREUX À PARIS POUR DIRE STOP AUX MENSONGES

 
Vign_bandeau

Chers amis et sympathisants de La Manif Pour Tous,

  • Parce que 2016-2017 est une période décisive pour l'avenir de la France !
     
  • Parce que si nous voulons peser sur un futur président de droite, c'est aujourd'hui qu'il faut se montrer !
     
  • Parce que c'est maintenant que nous devons dire à des candidats, qui connaissent mal le sujet, ce qui nous tient à coeur !
     
  • Parce que si nous attendons après les élections présidentielles pour dire "SVP, Madame/Monsieur le Président, je voudrais..." ce sera bien trop tard !
     
  • Parce que tant est à reconstruire pour la famille, pour la filiation, pour les enfants, pour l'éducation, pour l'identité !
  • Parce que si nous nous sommes levés en 2012, ce n'est pas pour rester assis en 2016 !
     
  • Parce que le 16 octobre 2016 à Paris promet d'être à nouveau un formidable succès !

Venez manifester avec nous dimanche 16 octobre 

Réservez sans tarder vos places de car pour Paris! 

Départs en cars
Guérande, La Baule, Saint-Nazaire, Pornic, Bouguenais, Nantes, Ancenis

ceux qui ne peuvent pas être à Paris peuvent parrainer une famille

Faîtes un don !

un reçu fiscal vous sera envoyé (déduction fiscale 66% de la valeur du don)

DANS LA RUE PARIS - DIMANCHE 16 OCTOBRE 2016

INFOS. HORAIRES. PARCOURS. DONS EN LIGNE SUR : WWW.LAMANIFPOURTOUS.FR

La Manif Pour Tous est aussi force de proposition
pour tous les candidats à la présidentielle de 2017
:

 40 PROPOSITIONS POUR LA FAMILLE ET POUR L'ENFANT DE LA MANIF POUR TOUS Lire ici

Inscription en ligne c'est plus pratique

Ou télécharger le bulletin d'inscription ci-dessous et retourner sans tarder !

 
Télécharger le bulletin d'inscription et expédier à l'AFC DU PAYS DE RETZ qui fera le lien avec La Manif Pour Tous
 
Vign_logos_partenaires
 
Vign_16_oct

PROTECTION SOCIALE :

TOUJOURS PLUS D'INDIVIDUALISATION AU DÉTRIMENT DE LA COHÉSION FAMILIALE

Communiqué de presse :

La mise en place de la Protection Universelle Maladie (PUMa) bénéficiant aux personnes ayant une activité professionnelle ou une résidence stable et régulière en France entraine la suppression progressive, pour les majeurs, du statut d’ayant droit d’assuré social dont bénéficiaient notamment les conjoints d’assurés sociaux n’exerçant pas d’activité professionnelle.

 
Vign_16_oct

AVORTEMENT : VERS UN « DÉLIT D’ENTRAVE NUMÉRIQUE »

Communiqué de presse

Une menace contre le libre choix

Laurence Rossignol a accusé de " délit d'entrave numérique " les sites internet qui, à travers des témoignages, et contrairement au site - officiel - d'information du Gouvernement, font état des risques pour la mère liés à l'avortement …

 

Mettre en avant des observations et des faits, proposer d'autres voies que l'avortement ou favoriser sa prévention seraient donc des délits ? L'évocation, par une femme, de sa souffrance occasionnée par un avortement est-elle condamnable ?

La liberté d'expression est fondatrice de la société démocratique. Et même, pour autant qu'il soit factuel et respectueux, l'exercice d'une telle liberté est la source fondamentale du progrès et de l'approfondissement de la liberté de chacun(e). En outre, le principe de la légalité des délits et des peines, consacré notamment à l'article 8 de la
Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen (" La loi ne peut établir que des peines strictement et évidemment nécessaires et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une loi établie et promulguée antérieurement au délit et légalement appliquée ") s'impose, notamment pour respecter la séparation des pouvoirs.

 

Les Associations Familiales Catholiques s'inquiètent donc d'une telle déclaration quand elle est le fait d'un Ministre de la République. Aussi, elles se montreront attentives aux suites qui lui seront données.
Les AFC considèrent, d'ailleurs, que le nombre très élevé d'avortements en France constitue un problème de santé publique et devrait être traité comme tel : études des facteurs de risque et lutte contre ces mêmes facteurs de risque


 
Vign_16_oct

TROU DE LA SÉCU : NON MADAME TOURAINE, RIEN N'EST ENCORE RÉGLÉ !

Aux Echos, Marisol Touraine a dressé un éloge appuyé de sa propre politique. Pour Eric Verhaeghe, la ministre n'a pas réformé la sécurité sociale, préférant mettre la poussière sous le tapis, tout en créant une médecine à deux vitesses.

Marisol Touraine appartient à un gouvernement qui a longtemps présenté la démocratie sociale comme méthode. Pourtant, la ministre a systématiquement pratiqué le passage en force et la nationalisation, notamment avec la création du service public hospitalier dans sa loi Santé.

Dans une interview aux Echos, Marisol Touraine dresse un bilan particulièrement élogieux de sa politique et de sa présence avenue de Ségur (après avoir cherché à quitter plusieurs fois ce ministère, toujours en vain). Et elle a bien raison, car on n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Le triomphe de l'économie administrée

Soulignons d'abord que l'autosatisfaction semble être la marque de fabrique de Marisol Touraine. Il est assez frappant d'ailleurs de voir qu'une ministre de la Santé se félicite de son action quelques jours après que le principal syndicat de médecins (la CSMF) a refusé de signer la nouvelle convention médicale. Alors même que les syndicats ne sont financés que s'ils signent le texte, il s'est trouvé une organisation majoritaire pour boycotter la proposition officielle.

 

FACE AUX NOUVELLES OFFENSIVES CONTRE LA FAMILLE
LA MANIF POUR TOUS APPELLE À MANIFESTER

LE DIMANCHE 16 OCTOBRE 2016

Les dernières déclarations du Président de la République et de la ministre « des familles » en faveur de la PMA « sans père », la tolérance vis-à-vis de la GPA, le retour annoncé au Sénat de la proposition de loi APIE, les menaces sur la liberté éducative et sur la liberté scolaire ou bien encore la fiscalité anti-famille : les familles sont à nouveau menacées. C’est pourquoi La Manif Pour Tous invite toutes les générations à retrouver le pavé parisien dimanche 16 octobre pour dire

« Stop, ça suffit ! »

 
Vign_40_propositions

LES DIX PRINCIPES ISSUS DU GRENELLE DE LA FAMILLE1


  • N°1 « La famille, socle naturel et fondamental de la société, est une communauté autonome
    et responsable. Elle doit être reconnue, protégée et soutenue. »
  • N°2 « Le mariage doit être protégé par la nation et défini comme l’engagement public
    durable que prennent librement un homme et une femme l’un envers l’autre pour s’aimer,
    fonder une famille et éduquer leurs enfants. »
  • N°3 « Tout enfant est né d’un homme et d’une femme. Il a le droit d’être élevé par son
    père et sa mère ou, s’il est privé de sa famille d’origine, par un père et une mère adoptifs.
    L’Etat ne peut en aucun cas priver délibérément un enfant de ce droit ».
  • N°4 « L’enfant n’étant la propriété de personne, il ne peut être l’objet d’aucun don, ni
    avant, ni après sa conception. La grossesse ne peut être l’objet d’aucun contrat. L’Etat combat
    toute atteinte portée à ce double principe aussi bien sur son territoire que dans le cadre
    de sa politique étrangère. »
  • N°5 « Il appartient au père et à la mère de déterminer et de choisir l’éducation de leurs
    enfants. L’Etat ne peut remettre en question ce droit. »
  • N°6 « L’Etat contribue au bien commun et à la pérennité de la société par une politique de
    la famille universelle. Celle-ci doit favorise le renouvellement des générations et la solidarité
    entre elles ; elle permet l’accueil et l’éducation de l’enfant par son père et sa mère. »
  • N°7 « L’impôt sur le revenu est payé par le foyer fiscal dans le respect et en fonction de
    sa capacité contributive, qui se traduit dans le quotient familial ».
  • N°8 « En éduquant leurs enfants, les parents rendent à la communauté nationale un
    service qui doit être reconnu ».
  • N°9 « En vertu du principe de subsidiarité, l’Etat encourage les initiatives de la société civile
    au bénéfice de la famille. Il s’appuie sur les associations familiales pour toutes décisions
    qui concernent la famille ainsi que sur les autres corps intermédiaires. »

  • N°10 « Parents et enfants se doivent mutuellement respect, solidarité, secours et assistance.
    La politique de la famille donne les moyens aux parents et aux enfants de respecter
    ce principe. »
 
Vign_marie_V

INFORMER TOUJOURS, DÉFORMER JAMAIS ?

FRANCE INFO, "LA RADIO D'ETAT" AU SERVICE DE LA COMMUNICATION DE F. HOLLANDE

J’ai eu le bonheur de vous écouter, ce matin, comme je le fais quotidiennement. À l’approche de l’université d’été de La Manif pour Tous et de sa grande mobilisation du 16 octobre prochain, vous vous faisiez une joie manifeste de relayer en boucle un sondage publié aujourd’hui dans Le Monde : « 65% des Français favorables au maintien de la loi Taubira, dont 53% de sympathisants Les Républicains ». Pour fêter l’événement, vous aviez invité la sociologue Irène Théry, dont l’intervention était elle aussi reprise à chaque grand titre.

Quelques remarques, en vrac :

– Il y a un an, l’IFOP sortait un autre sondage, commandé par Frigide Barjot, qui établissait que 54% des Français souhaitaient revenir sur la Loi Taubira, et que les 2/3 des électeurs de droite désiraient sa révision (abrogation ou réécriture). Vous n’aviez alors rien dit de ce sondage, vous n’avez pas invité de sociologue pour le commenter ; vous vous étiez simplement fendu d’un article au titre révélateur : « Mariage pour tous : quand l’Ifop réalise un sondage orienté pour Frigide Barjot ».

Peu vous importe, en revanche, que ce nouveau sondage, qui va dans un sens qui vous sied manifestement davantage, soit commandé par l’Association des Familles Homoparentales (ADFH), qui facilite notamment sur son site le recours aux mères porteuses à l’étranger…

 
Vign_fillon_famille_chretienne

FRANÇOIS FILLON : « LA RÉÉCRITURE DE LA LOI TAUBIRA EST LA SEULE VOIE PRATICABLE »

EXCLUSIF MAG - Primaire de la droite : les candidats sont en ordre de bataille pour la primaire, en novembre prochain. Famille Chrétienne interroge les principaux d’entre eux au fil de la campagne. Focus sur sa foi et la loi Taubira avec François Fillon.

Sens commun a annoncé se rallier à vous pour la primaire. Ce soutien est-il important ?

Il vient récompenser ma démarche et mon projet, et j’en suis évidemment heureux. Il est d’abord lié à la position que j’ai prise sur la loi Taubira. Même si elle n’est pas exactement celle de Sens commun, ma position n’a pas varié depuis le début de ce débat. Mais ce n’est pas la seule raison de ce soutien. Au-delà de son hostilité à la loi Taubira, Sens commun rassemble des hommes et des femmes, souvent jeunes d’ailleurs, qui ont la volonté de réintroduire dans le débat public des questions centrales comme celle de la famille – qu’ils qualifient de premier cercle de la solidarité –, de la nation, de l’héritage culturel et spirituel de la France, et de la foi dans l’homme, dont l’existence ne peut être réduite à celle d’un consommateur....

Sur l’abrogation de la loi Taubira, vous n’avez jamais fait mystère qu’il était, selon vous, illusoire de revenir dessus. Mais peut-on laisser les choses en l’état ?

J’ai immédiatement dit, après le vote de la loi, que, compte tenu du symbole que représente le « mariage pour tous », c’est-à-dire la reconnaissance par la société de l’amour qui existe parmi les couples homosexuels, il serait impossible de revenir dessus. J’ai également indiqué que, si j’avais la charge de la présidence de la République, je proposerais au Parlement de réécrire le droit de la filiation. J’ai travaillé avec des juristes et des experts, et je suis arrivé à la rédaction d’un texte qui fige le principe qu’un enfant est toujours le fruit d’un père et d’une mère. De ce principe, découlent des conséquences : réserver l’adoption plénière aux couples hétérosexuels, limiter l’accès de la PMA aux couples stériles – car il s’agit d’une solution médicale à un problème médical –, et interdire la gestation pour autrui (GPA) qui est une instrumentalisation inadmissible du corps des femmes.

Ma position est la seule voie praticable.

 
Vign_le_choix_des_mots
LUDOVINE DE LA ROCHÈRE :
 
« DANS UN SONDAGE, LE CHOIX DES MOTS CHANGE LA DONNE ! »
 
Un sondage révèle que 65 % des Français sont favorables au maintien de la loi Taubira dite du « mariage pour tous ». Ludovine de La Rochère réagit au micro de Boulevard Voltaire.



 
Vign_on_nest_pas

Nicolas Domenach, chroniqueur RTL et Guillaume Roquette, le directeur de la rédaction du Figaro Magazine, débattent au sujet du récent sondage Ifop qui indique que 65% des Français sont favorables au maintien de la loi sur le mariage pour tous.

L'art de poser les questions pour donner l'impression que tous les Français approuvent la loi Taubira

A l'approche de la Manifestation du 16 octobre les médias s'affolent et font le forcir pour discréditer la démarche de la Manif-Pour-Tous

 
Vign_Sarkozy

Lutter contre la GPA sans abroger la loi Taubira est un leurre

Interrogé hier dans l'Emission Politique, NICOLAS SARKOZY A RÉPÉTÉ AVOIR « ÉVOLUÉ » SUR LA QUESTION DU MARIAGE ET QUE S’IL ÉTAIT ÉLU, IL N’ABROGERAIT PAS LA LOI TAUBIRA.

Néanmoins, il déclare s'opposer à la GPA, mais nous savons bien que c'est la loi Taubira qui a ouvert la porte à la légalisation de la GPA. Lutter contre la GPA sans revenir sur la loi Taubira est là aussi un leurre.

Nicolas Sarkozy chasse tout azimut : il est devenu climato-sceptique et puis dans un même temps ce serait pas mal s'il allait pêcher dans l'électorat de NKM et Juppé voir plus alors il oublie ses convictions et fait de la politique politicienne.

il n'a toujours pas compris qu'en tirant des bords, il déroute tout le monde.

Enfin moi j'ai compris...

 
Vign_Avortement

Ainsi, les échographies des femmes décidant de mettre fin à leur grossesse seront mieux remboursées que celles des femmes choisissant de porter leur enfant à terme, les deux premières étant remboursées à 70% !!

Quelle est la validité d'un remboursement différencié alors que dans les deux cas les femmes sont enceintes ?

LA MESURE PARAÎT TELLEMENT ABSURDE QUE L’ON POURRAIT MÊME PENSER, SI LA QUESTION N’ÉTAIT PAS SI GRAVE, À UN MAUVAIS POISSON D’AVRIL…

 
Vign_Ras_le_bol
 
Vign_Non_au_divorce
Réagissez sur les faits d'actualité !
Il n'y a aucun commentaire
Contactez-nous : pere.mere.enfant@gmail.com